top of page

Notre mosquée (n°1) : le Minbar



Le minbar, un élément distinctif et ancien de la mosquée, revêt une grande importance dans l'islam. Il est considéré comme le symbole qui distingue la grande mosquée où le prêche et la prière du vendredi ont lieu des autres mosquées dédiées uniquement aux prières. Depuis les premières années de son émigration vers Médine, le Prophète Muhammad (que la paix soit sur lui) a utilisé un minbar fabriqué à partir du tronc d'un palmier.


Ce choix démontre l'importance du minbar. Les compagnons du Prophète (que la paix soit sur lui) ont suivi cette tradition, et depuis lors, chaque mosquée est dotée d'un minbar, petit ou grand.


Le minbar est situé à l'avant de la mosquée, où l'orateur se tient pour donner les deux discours du vendredi. Il est généralement fabriqué en bois sculpté avec un petit cône, présentant diverses formes géométriques, dans des panneaux décoratifs tels que des carrés, des cercles, des formes courbées, des étoiles, etc.


Le minbar du Prophète (que la paix soit sur lui) comportait trois marches, une conception qui a été conservée à l'époque des quatre califes bien guidés: Abou Bakr, Omar ibn al-Khattab, Othman ibn Affan, et Ali ibn Abi Talib. Au fil du temps, il a évolué pour atteindre onze marches, adoptant ainsi la forme finale que nous connaissons du minbar prophétique.


Le minbar symbolise l'importance du lieu dans la communication et la transmission du discours religieux, soulignant son unicité, sa grandeur et son importance.


En explorant l'histoire des minbars, on constate que ces structures ont reçu une attention particulière des artistes menuisiers musulmans, démontrant leur expertise dans la fabrication et la décoration.



Parmi les minbars célèbres, on trouve celui de la Grande Mosquée de Paris, qui, avec sa précision, sa finesse de fabrication et la transparence de ses rembourrages, est considéré comme une rareté artistique religieuse, offert par le roi d'Égypte, Fouad Ier, lors de sa visite en France en 1929, ce minbar est une œuvre d'art composée de centaines de pièces de bois coniques et sculptées avec des formes géométriques étonnantes.


Le minbar de la Grande Mosquée de Paris joue un rôle significatif en tant que repère scientifique, religieux et culturel, contribuant à la promotion d'un discours religieux modéré pour assurer une coexistence pacifique en France.


Inscription en hommage au donateur du Minbar actuel de la Grande Mosquée de Paris, le roi Fouad Ier d'Egypte

Le premier Minbar de la Grande Mosquée de Paris, avant celui offert par le roi Fouad Ier d’Égypte en 1929

Comentários


bottom of page