top of page

Notre mosquée (n°4) - La salle des ablutions



Chaque mosquée se doit d’avoir une salle ou un lieu dédié à l’ablution, isolé de la salle de prière.


L’importance de la propreté


En islam, la propreté physique du corps, des vêtements et des lieux comptent. Le Prophète de l'islam (la prière et le salut d'Allah soit sur lui) a dit : « Certes, Allah est pur, Il aime la pureté, Il est propre et Il aime la propreté, Il est généreux et Il aime la générosité, Il est compatissant et Il aime la compassion. Alors, embellissez vos espaces de vie ».


Dans notre tradition, il n’est pas approprié de mentionner Allah au sein d’endroits “impurs”, comme par exemple dans les sanitaires, par respect et vénération envers Allah le TrèsHaut. C’est pourquoi il est recommandé de faire une invocation avant d'entrer dans les sanitaires, telle que « Bismillah, Allahumma inni a'udhu bika min al-khubthi wal-khaba'ith » (« Au nom d'Allah, ô Allah, je cherche refuge auprès de Toi contre le mal et les mauvaises créatures »), de même que l’invocation de sortie, ‘Ghufranak’ (‘Ton pardon’), « Alhamdulillahil-lathi adh-haba 'anni al-azaa'a wa 'afani » (« Louange à Allah qui a éloigné de moi le mal et m'a préservé »), doit être prononcée après la sortie.


Les ablutions


Le mot ‘Woudou’ vient de ‘Wadâ’ah’, qui signifie ‘la propreté’. D’un point de vue linguistique, « faire le Woudou » désigne donc le fait de se nettoyer, ou de se laver. Une ablution (du latin ablutio, « je me lave » ou « lavement ») est une purification rituelle de certaines parties du corps avant certains actes religieux. L'eau est un symbole de purification présent dans de nombreuses grandes religions. En islam, l'eau est utilisée pour purifier le musulman au cours des ablutions qui précèdent les prières, ou salat, tel que prévu par le Coran et la Sunna. Pour la validité de la prière, il est impératif d’accomplir les ablutions mineures avant d’accomplir la Salat, si l’on en est en état d’impureté mineure.


Il est également obligatoire d’avoir fait ses ablutions pour accomplir le Tawaf (circumambulations autour de la Ka’bah). En effet, accomplir le Tawaf a le même statut que la Salat, à l’exception du fait d’avoir le droit de parler. Pour ce qui est de la récitation du Coran sans les ablutions, selon la majorité des savants, qu’Allah leur fasse miséricorde, elle est autorisée. Par contre, ils considèrent qu’il est interdit de toucher le Mushaf (le Coran) sans avoir réaliser les ablutions. Nous lisons dans la sourate Al-Waqia (l'événement) versets 77 à 79: « Et c'est certainement un Coran noble, dans un Livre bien gardé, que seuls les purifiés touchent ».


Les grandes ablutions


Le ‘Ghusl’ consiste en un bain rituel. Il est exigé pour les femmes après les menstrues ou les lochies.

Il est aussi exigé aussi bien pour les hommes que pour les femmes après un rapport sexuel, qu'il y ait eu éjaculation ou non, et après une éjaculation due au désir (même suscitée par l'imagination ou pendant le rêve).

Il est également obligatoire après avoir touché un cadavre humain (tout le corps sauf les cheveux), rigide et n'ayant pas subi les trois bains rituels prescrits pour le mort. Il est exigé pour les nouveaux convertis. Il est enfin recommandé de le faire pour la prière du vendredi, les prières de l'Aïd ou bien avant de revêtir l'ihram.


Les trois ablutions du « mort »


Tous les défunts musulmans doivent recevoir trois ablutions avant l'enterrement ou les toilettes mortuaires :

1. L'eau avec sidr (feuilles de jujubier) ;

2. L'eau pure ;

3. L'eau et du camphre (kafour).


Les ablutions sèches


En l'absence de point d'eau ou lorsque le fidèle ne doit pas entrer en contact avec de l'eau pour des raisons médicales, celui-ci peut accomplir les ablutions sèches (‘Tayammum’) en ayant recours à une matière minérale.


Les actes obligatoires des ablutions


1. Mettre l’intention dans son cœur et ne pas la formuler à voix haute. Quant à celui qui fait ses ablutions uniquement pour se rafraîchir ou pour se nettoyer, alors elles ne le rendront pas pur pour accomplir la prière.

2. Le lavage des mains jusqu’aux poignets.

3. Le lavage du visage, avec le rinçage de la bouche et le fait d’aspirer de l’eau dans le nez.

4. Le lavage des mains jusqu’aux avant-bras inclus.

5. L’essuyage de la tête entière, ainsi que des oreilles.

6. Le lavage des pieds jusqu’aux chevilles incluses.

7. L’ordre à respecter entre les différentes parties du corps.

8. La continuité dans le lavage des différentes parties du corps, de telle sorte à ne pas laisser un membre sécher avant de passer au suivant.


ENTRE OCTOBRE 2021 ET JANVIER 2022, LES DEUX SALLES D’ABLUTION DE LA GRANDE MOSQUÉE DE PARIS ONT ÉTÉ ENTIÈREMENT REFAITES À NEUF



ความคิดเห็น


bottom of page