top of page

Les Noms et les Attributs d’Allah (n°16) - Al-Afuw Al-Ghafur Al-Ghafar



Al-Afuww, le Pardonneur, l'Indulgent


De la racine étymologique arabe 'AFA.


Il est celui qui écarte du péché et le pardonne, et celui qui préserve, dans chaque situation en apparence sans issue, une porte vers l’honneur, le maintien et les bienfaits, ou vers le repentir immédiat. Celui qui efface et ne laisse aucune trace de péché ou de faute. Allah dans toute sa splendeur, Celui qui passe au-dessus et absout toute faute. Celui qui peut enlever et effacer toutes les traces de mauvaises actions. Celui qui peut faire disparaître tout péché, erreur ou faute. Celui qui efface les péchés et passe outre aux désobéissances. C'est un nom proche de al-Ghafûr mais de manière plus achevée. En effet, le pardon (al-ghufrân) annonce la dissimulation tandis que l'absolution (al-'afw) signifie l'effacement. Or, l'absolution est plus vaste que la dissimulation. C'est la condition de la juxtaposition. En revanche, lorsqu'ils sont cités séparément, chacun des deux noms prend le sens de l'autre.


Al-Ghaffar, Celui qui ne cesse de pardonner en convertissant les fautes en bonnes actions


De la racine arabe gh-fr.


Les noms Al-Ghaffar, Al-Ghaffur et Al-Ghafir se réfèrent tous à l'attribut d'Allah d'être indulgent.


Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux, le Tout Puissant, le Grand Pardonneur (Ghaffar) (38 : 66). « Et Je suis Grand Pardonneur (ghaffarun) envers celui qui se repent, croit, accompli des œuvres pieuses et demeure sur la voie droite. » (20 : 82).


Le nom Al-Ghaffar est la forme intensive du nom Al-Ghafur et cet attribut décrit l’intensité du pardon au sens quantitatif et répétitif des fautes innombrables et répétées des créatures. Ce faisant, on pourrait aussi le traduire par « Celui qui ne cesse de pardonner en abondance ».


Ce pardon englobe tout, Il « Allah » pardonne tout et accepte le pardon de tous ses serviteurs.


Al-Ghafour 


Le fait de couvrir, voiler, cacher.


Le fait de pardonner.


Le fait de couvrir une chose pour la protéger de la saleté.


Allah Le Pardonneur ; Le Grand Pardonneur, Le Parfaitement Pardonneur, Le Pardonneur des péchés et des fautes. Celui Qui pardonne immensément maintes et maintes fois. Celui qui pardonne nos péchés et pardonne complètement les défauts. Celui qui accepte le repentir et pardonne les péchés et les fautes. Celui qui pardonne nos hontes, fautes et péchés de sorte qu'ils ne soient pas vus par quelqu'un d'autre, pas même les anges. Celui qui est la perfection du pardon. Celui dont le pardon fait preuve d'excellence, l'exhaustivité et la perfection du pardon.


Le nom Al Ghafur est utilisé, par exemple, dans le Coran :


« Et si Allah fait qu'un mal te touche, nul ne peut l'écarter en dehors de Lui. Et s'Il te veut un bien, nul ne peut repousser Sa grâce. Il en gratifie qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et c'est Lui le Pardonneur, le Miséricordieux. » (Sourate 10, verset 107).


« Et ton Seigneur est le Pardonneur, le Détenteur de la miséricorde. S'il s'en prenait à eux pour ce qu'ils ont acquis, Il leur hâterait certes le châtiment. Mais il y a pour eux un terme fixé (pour l'accomplissement des menaces) contre lequel ils ne trouveront aucun refuge. » (Sourate 18, verset 58).


Il serait bon, à ce propos, de réfléchir sur le hadith d'Abu Hourayrah relaté par al-Bukhari et Mouslim dans leurs Sahih : le Prophète raconte que son Seigneur Tout Puissant a dit : « Un serviteur commit un péché et s’écria : « Ô Seigneur ! Pardonne-moi mon péché ! » Allah béni et exalté soit-Il dit : « Mon serviteur a commis un péché et il sait qu'il a un Seigneur qui pardonne le péché et punit pour le péché ». Puis le serviteur récidiva et pécha. Il s'exclama alors : Õ Seigneur ! Pardonne-moi mon péché ! » Allah béni et exalté soit-Il, déclara : « Mon serviteur a commis un péché mais il sait qu'il a un Seigneur qui pardonne le péché et punit pour le péché ». Ensuite le serviteur fit à nouveau une faute et pécha. Il implora : Ô Seigneur ! Pardonne-moi mon péché ! » Allah béni et exalté soit-Il, répliqua : « Mon serviteur s'est rendu coupable d'un péché, mais il sait qu'il a un Seigneur qui pardonne le péché et punit pour le péché. Fais ce que tu veux car Je t'ai pardonné ! ». C'est-à-dire aussi longtemps que tu reviens vers Moi en te repentant de ton péché J'accepterai ton repentir.


Ô Allah ! Fais descendre sur nous Ta grâce et honore-nous par Ton pardon. Accepte notre repentir car Tu agrées la repentance et Tu es le Miséricordieux.



*Article paru dans le n°19 de notre magazine Iqra



 

À LIRE AUSSI :




Comments


bottom of page