top of page

Le Hadith de la semaine (n°2) - Hadith de Jibril : "Les trois niveaux de la religion"



Omar Ibn al-Khattab (qu'Allah l'agrée) rapporta :


« Un jour, alors que nous étions assis auprès du Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) un homme vêtu de blanc, aux cheveux noirs foncés, apparut sans trace de voyage, inconnu parmi nous. Il s’assit en face du Prophète (sur lui la paix et le salut), plaça ses genoux contre les siens, posa ses mains sur ses cuisses et demanda : “Ô Mohamed! Informe-moi sur l’Islam ?” Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) répondit : “L’Islam est que tu témoignes qu’il n’y a pas de divinité [digne d'adoration] si ce n’est Allah et que Mohamed est son Messager, que tu accomplisses la prière, que tu verses l’aumône légale, que tu jeûnes durant le mois de Ramadan et que tu effectues le Pèlerinage à La Mecque si tu en as la possibilité”. - Tu as dit vrai ! dit l’homme. Nous fûmes surpris de le voir interroger le Prophète (sur lui la paix et le salut) puis l’approuver. Il continua : “Informe-moi au sujet de la foi (AlÎmân) ? C’est que tu croies en Allah, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Messagers, au Jour Dernier et au Destin bon ou mauvais, répliqua Mohamed (sur lui la paix et le salut).” -Tu as dit vrai ! répéta l’homme qui demanda : Informemoi au sujet de la vertu (Al-ihsân) ? - Le Prophète (sur lui la paix et le salut) répondit : “C’est que tu adores Allah comme si tu Le voyais. Car même si tu ne Le vois pas, Lui te voit certainement !” - L’homme dit : Informe-moi au sujet de l’Heure ? - “Le Prophète (sur lui la paix et le salut) répondit : L’interrogé n’en sait pas plus que celui qui l’interroge!” - L’homme demanda alors : Quels en sont les signes précurseurs ? - Le Prophète (sur lui la paix et le salut) répondit : “C’est lorsque la servante engendrera sa maîtresse, et lorsque tu verras les bergers miséreux, pieds nus et mal vêtus rivaliser dans la construction des bâtiments élevés.” Sur ces mots, l’homme partit. Quant à moi, je restai un moment, ensuite, le Prophète (sur lui la paix et le salut) me demanda : “Ô Omar ! Sais-tu qui interrogeait ?” - Je répondis : Allah et Son Messager savent mieux ! - Le Prophète (sur lui la paix et le salut) dit alors : “C’est Jibril (ange Gabriel) qui est venu vous enseigner votre religion !” ».

(Rapporté par Mouslim)


Ce hadith aborde divers sujets. Concentrons-nous brièvement sur certains d'entre eux. L’ange Gabriel s'est installé devant le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) avec politesse et respect, illustrant l’importance de ces valeurs dans l’apprentissage.


En islam, le professeur est honoré et respecté en raison de son rôle principal dans l’éducation et l’enseignement, ce qui souligne également la valeur accordée à l’apparence et à la propreté. Le témoignage « Il n'y a de divinité digne d'adoration qu'Allah et Mohamed est le Messager d'Allah » est réuni en un seul pilier, car l’adoration se manifeste par la sincérité envers Allah et le suivi du Messager d'Allah, inclus dans le témoignage « Mohamed est le Messager d'Allah ».


Il est crucial de distinguer “Islam” et “Iman” : lorsqu'ils sont évoqués ensemble, l'islam concerne les actions externes, tandis que l'iman concerne les actions internes du cœur. Toutefois, lorsqu'ils sont abordés séparément, chacun englobe l'autre, comme le souligne la règle: « L'Islam et l'Iman se séparent lors de leur réunion etse rejoignent lors de leur séparation ». Ni l’ange Gabriel ni le Prophète Mohammed (sur lui la paix et le salut) ne connaissent le moment de l'Heure, seul Allah détient la connaissance de l’inconnaissable, et ainsi, il est inutile de chercher à la découvrir, comme en témoigne les échecs passés et actuels dans cette entreprise.



 

A LIRE AUSSI :

Comments


bottom of page