top of page

Le Hadith de la semaine (n°12) - Celui qui emprunte un chemin par lequel il recherche une science



Un homme de Médine se rendit à Damas pour rencontrer Abu Ad-Darda et lui demanda ce qui l'avait amené là-bas. Il répondit qu'il avait entendu parler d'un hadith du Messager d'Allah (paix et bénédictions soient sur lui) que Abu Ad-Darda transmettait. L'homme n'avait pas de besoin particulier ou de commerce à faire, il était venu uniquement pour rechercher ce hadith qu’il entendu le Messager d'Allah (paix et bénédictions soient sur lui) dire :


« Celui qui emprunte un chemin à la recherche d'un savoir, Allah lui facilite par cela le chemin du paradis. Les Anges recouvrent de leurs ailes celui qui recherche le savoir en signe de satisfaction pour ce qu'il fait. Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, même les poissons dans l'eau, demandent pardon pour lui. Le mérite du savant par rapport à l'adorateur est comme celui de la lune par rapport aux autres étoiles. Et certes les savants sont les héritiers des prophètes ; les prophètes n'ont pas laissé en héritage de dinars ou de dirhams, mais ils ont laissé la science. Quiconque s'empare de cet héritage a certes recueilli une part de bien considérable. »

RAPPORTÉ PAR ABOU DAOUD DANS SES SOUNAN N°3641


Ce hadith reflète l'importance fondamentale que l'Islam accorde à la quête du savoir et à la connaissance, des piliers essentiels de la foi islamique permettant de comprendre et de mettre en pratique les enseignements divins.


Il enseigne que celui qui embrasse la voie de la connaissance voit Allah lui faciliter le chemin vers le paradis, montrant ainsi que le savoir est bien plus qu'un simple outil de croissance personnelle, mais aussi un moyen de se rapprocher de Dieu et de trouver le bonheur dans cette vie et dans l'au-delà. Lorsque le hadith mentionne que les anges étendent leurs ailes par satisfaction pour l'étudiant, cela illustre la joie et la bénédiction que la quête du savoir apporte dans les cieux, témoignant de l'agrément divin pour l'apprentissage et la recherche du savoir. En comparant le savant à l'adorateur et en affirmant que le savant est comme la lune parmi les étoiles, le hadith souligne le statut élevé accordé aux érudits dans l'Islam. Les savants ne se contentent pas de pratiquer la religion, mais ils la comprennent profondément et guident les autres vers la vérité et la rectitude, éclairant ainsi le chemin pour les autres, tout comme la pleine lune illumine la nuit.



Comments


bottom of page