top of page

Propos antimusulmans : la Grande Mosquée de Paris saisit à nouveau l'Arcom



Le recteur Chems-eddine Hafiz, qui avait déjà rencontré le président de l'Arcom le 7 novembre 2023, lui a signalé de nouveaux propos récemment tenus dans les médias, qui contribuent de manière insupportable à la discrimination et à la haine antimusulmanes.


Parmi ces propos, nous relevons :

  • Le 29 novembre 2023 sur Europe 1 / CNews, Dominique Reynié, directeur général de la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), a ainsi déclaré : « Plus d’un compatriote musulman sur deux partage les préjugés antisémites, et d’autant plus qu’ils vont à la mosquée plus souvent ». Ces mots, indignes d’un universitaire et dirigeant d’une institution sérieuse, ne reposent sur aucun fondement et stigmatisent clairement nos concitoyens musulmans.

  • Le 26 novembre 2023, le journaliste Ronald Guintrange (BFM TV) a utilisé l'expression « un petit arabe en banlieue ».

  • Le 23 novembre 2023, Antoine Diers (RMC) tentait de lier la mort du jeune Thomas, à Crépol, à la possibilité que celui qui aurait porté le coup fatal soit musulman.


Ce type de discours scandaleux heurte profondément nos concitoyens musulmans, comme tous les citoyens attachés à la lutte contre toute forme de racisme. Ils doivent être pris très au sérieux.


La Grande Mosquée de Paris demande à l'Arcom d’agir avec la plus grande fermeté contre ces dérives et de veiller à ce qu’elles ne se reproduisent pas, car il en va de l’unité de notre communauté nationale.

留言


bottom of page