top of page

Récits célestes (n°6) - Le Pèlerinage avant l'islam



Le pèlerinage (hajj) est une pratique cultuelle prescrite dans les religions révélées avant l'Islam. Le Coran mentionne que Dieu a ordonné à Ibrahim (Abraham) de préparer la Maison sacrée et de la purifier pour les circumambulateurs et les adorateurs. Dieu dit : « Et nous confiames à Abraham et à Ismaël ceci : purifiez ma maison sacrée pour ceux qui tournent autour,  y font la retraite pieuse, s'y inclinent et s'y prosternent » [Sourate Al-Baqara, 2:125]


Ibrahim a obéi à l’ordre d’Allah et a reconstruit la Kaaba avec l’aide de son fils Ismaïl. Allah dit : « Et quand Abraham et Ismaïl élevaient les assises de la Maison  » [Sourate Al-Baqara, 2:127]. Dieu lui ordonna ensuite d’annoncer le pèlerinage aux gens : « Et quand Nous indiquâmes pour Abraham le lieu de la Maison en disant : ‘Ne M’associe rien et purifie Ma Maison pour ceux qui tournent autour, pour ceux qui s’y tiennent debout, y s’inclinent et s’y prosternent. Et proclame aux gens le pèlerinage : ils viendront à toi, à pied ou sur toute monture efflanquée, venant de tout chemin éloigné.’ » [Sourate Al-Hajj, 22:26-27]. Certains exégètes disent qu'il participait chaque année à la saison du hajj pour prêcher l’unicité de Dieu et les principes de la religion hanifite.


Les rites du hajj ont perduré après Ibrahim et son fils Ismaïl chez les Arabes, jusqu’à ce que le paganisme apparaisse parmi eux. Ils modifièrent certains rites du hajj, plaçant des idoles à l’intérieur et autour de la Kaaba, et ils tournoyaient -faisaient le tawaf- autour d'elles.

Ils faisaient une distinction entre les Qurayshites et leurs alliés, et les autres tribus arabes, les premiers tournaient autour de la Kaaba en chaussures et vêtements, sans toucher le sol du sanctuaire avec leurs pieds par vénération pour son lieu sacré. 


Quant aux autres tribus arabes, ils tournaient autour de la Kaaba nus, disant qu’ils ne pouvaient pas tourner autour dans des vêtements avec lesquels ils avaient désobéi à Allah . 


Certains disaient : « Nous tournons comme nos mères nous ont mis au monde ». Quand l'Islam est venu, il leur a ordonné de se vêtir. 


Dieu dit : « Ô enfants d’Adam, prenez vos parures en tout lieu de prière. » [Sourate Al-A'raf, 7:31]. Al-Dahhak a dit : « Certains habitants du Yémen et des Bédouins, lorsqu’ils accomplissaient le pèlerinage, tournaient autour de la Kaaba nus la nuit. Dieu leur ordonna donc de porter des vêtements et de ne pas se dénuder dans la mosquée. »


Ils avaient également altéré la formule de l'appel (talbiya), disant : « Nous voici à Toi sans associé, Tu le possèdes et ce qu'il possède.» 


Ils avaient également modifié et inventé des règles à Safa, Marwa, Arafat et d'autres lieux, jusqu'à ce que l'Islam vienne et abolisse ces déviations.



*Article paru dans le n°20 de notre magazine Iqra



 

À LIRE AUSSI :

Récits célestes (n°4) - Le Prophète Houd et la tribu des Aad




Comments


bottom of page