top of page

Lumière et lieux saints de l'islam, à la découverte des mosquée du monde (n°12) - La mosquée de Sidi Okba Ibn Nafaa



Dans les vastes étendues de l'Algérie, où l'histoire et la spiritualité se mêlent harmonieusement, se dresse majestueusement la Mosquée Sidi Okba Ibn Nafaa, un monument emblématique de la grandeur de l'Islam en Afrique du Nord. Nichée à environ 6 kilomètres au sud de Téhouda et à une vingtaine de kilomètres à l'est de Biskra, cette mosquée incarne l'héritage glorieux des premiers pionniers de l'Islam dans la région.


Au premier temps de l'islam


Son histoire remonte à une époque légendaire, lorsque Okba ben Nafi, l'un des illustres compagnons du Prophète Muhammad (que la paix soit sur lui), étendit les frontières de l'Islam jusqu'aux confins de l'Atlantique. C'est sur les terres où il trouva son dernier souffle, lors d'une bataille héroïque contre Koceïla, que fut érigée la Mosquée Sidi Okba. À cet endroit béni, le sanctuaire et la mosquée se dressent aujourd'hui, témoins silencieux de l'histoire et de la foi qui ont façonné la région.


La grâce de la simplicité


Construite autour du tombeau sacré de Okba ben Nafi, la mosquée se distingue par sa simplicité élégante. Les éléments architecturaux, revêtus de mortier de chaux, racontent une histoire de modestie et de dévotion. Les colonnes, certaines taillées dans des troncs de palmiers, soutiennent gracieusement des arcs dépourvus de toute fioriture, rappelant ainsi les premières mosquées édifiées à l'époque du Prophète luimême (que la paix soit sur lui).


Au cœur de ce sanctuaire, le mihrab, orné de stucs aux motifs géométriques simples, évoque la direction de La Mecque avec une sobriété exquise. Les chapiteaux cannelés, évoquant des palmiers stylisés, ajoutent une touche de grâce à l'ensemble architectural. Surplombant la salle de prière, deux coupoles se dressent fièrement, symbolisant la transcendance spirituelle qui imprègne chaque pierre de ce lieu sacré.


Un élément emblématique de la Mosquée Sidi Okba est sa célèbre porte en cèdre sculpté, témoin muet des siècles passés. Bien qu'elle ait été déplacée lors de rénovations ultérieures, son essence demeure intacte, rappelant aux fidèles l'importance de la continuité et de la préservation de l'héritage spirituel.



Une richesse préservée


Au fil des années, des travaux de rénovation et de préservation ont été entrepris pour maintenir la splendeur de ce joyau architectural. Ainsi, la Mosquée Sidi Okba continue d'être un lieu de rassemblement pour les fidèles, un symbole vivant de la foi et de la persévérance qui ont marqué l'histoire de l'Islam en Afrique du Nord.


La Mosquée Sidi Okba Ibn Nafaa demeure bien plus qu'un simple monument historique ; c'est un phare spirituel, illuminant les cœurs des croyants et rappelant au monde la richesse de l'héritage musulman en Algérie. Que ses murs témoignent éternellement de la grandeur de la foi et de la résilience de ceux qui l'ont érigée, pour les générations à venir.




 

À LIRE AUSSI : 

Commentaires


bottom of page