top of page

Notre mosquée (n°7) - Les jardins



Les jardins font partie intégrante de l'architecture des mosquées, portant une symbolique profonde qui exprime la philosophie de la vie et de la foi.


Le jardin et la nature en islam


Le jardin dans la mosquée n'est pas simplement un lieu de beauté ou de détente, mais il traduit l'équilibre entre la nature et la spiritualité, reflétant les valeurs de la beauté, du calme et de la sérénité, de la contemplation et de la méditation, qui constituent l'essence de la foi.


Ces lieux exaltent la splendeur de la Création et la grandeur de Dieu en tant que Créateur : les musulmans voient dans la nature des signes de l’omniprésence et de l’omnipotence de Dieu. Les jardins offrent alors un refuge, loin du tumulte urbain, propice à la réflexion, à la méditation sur les versets divins, au recueillement, à la connexion spirituelle avec Dieu et à l'émerveillement devant Sa capacité à créer toute cette beauté.


En tant que lieu de rassemblement et de méditation collective, les jardins des mosquées incarnent l’unité et la solidarité entre les musulmans, de différentes cultures et origines, en favorisant la coexistence pacifique et la collaboration fraternelle voulues par l’islam.


Les espaces verts des mosquées symbolisent également la vision musulmane relative à la préservation de l’environnement, qui encourage la plantation et la conservation des végétaux, en accord avec les enseignements religieux.


Le Prophète Mohammed (Paix et salut soient sur lui) a dit : « Si l'heure du Jugement dernier arrive et que l'un d'entre vous tient une plante dans sa main, s'il peut la planter avant que cela n'arrive, qu'il le fasse. », un hadith qui encourage la contribution des musulmans à la protection de l'environnement et de la nature.


Les jardins rappellent aussi le paradis, décrit dans le Noble Coran comme des jardins où coulent des rivières d’eau, de lait et de miel, abondant en arbres fruitiers, pour inciter les croyants à aspirer à cette ultime récompense.




Les jardins de la Grande Mosquée de Paris


Les jardins de la Grande Mosquée de Paris s’inscrivent dans cet esprit. Ils s'étendent sur 3500 mètres carrés et représentent la moitié de la superficie totale de l’édifice. Oasis de paix et de beauté, leur agencement soigneux, leurs fontaines, la variété des espèces et des parfums, rappellent les célèbres jardins de l’Alhambra à Grenade, tandis que les noms symboliques qui leur ont récemment été attribués, lors de la célébration du centenaire de la mosquée, ajoutent une dimension spirituelle supplémentaire.


Dès son entrée par la Porte de la Paix, le visiteur est saisi par la magnificence du « Jardin d'Eden », de ses arbres, de ses fleurs, du réseau de bassins formant une rivière parmi les colonnades. Du côté Ouest se trouve le « Jardin de l’Agrément », qui rappelle les fruits et les délices du paradis, avec ses arbres fruitiers variés, tandis que du côté Est se trouve le « Jardin du Firdaws », rempli de pommiers, de figuiers et de rosiers aux couleurs variées et éclatantes.


Chaque jardin offre une expérience visuelle et spirituelle unique, mêlant harmonieusement beauté naturelle et éléments architecturaux islamiques. Ces lieux sont véritablement propices à la détente, à la réflexion profonde et au renouvellement spirituel, incarnant ainsi l'essence même de la foi et de la beauté dans l'islam.




 

À LIRE AUSSI :

Comments


bottom of page