top of page

Sabil Al-Imam, éclats spirituels de la semaine (n°11) - Du ciel au cœur : la transmission divine du Coran à travers les âges (partie 1)



Première partie


Dans l'intimité mystique du mois béni de Ramadan, alors que les cieux s'ouvrent pour déverser leurs bénédictions, nous sommes appelés à un périple sacré. Ce voyage nous mènera à travers les arcanes de la révélation du Coran, ce trésor inestimable qui a éclairé les sentiers des croyants à travers les âges. Dans une série d'articles qui se dérouleront comme les pages d'un précieux manuscrit, nous plongerons dans les profondeurs du ciel, suivant les étapes de la descente miraculeuse du Coran. Nous suivrons avec dévotion son cheminement pendant la période prophétique, témoin de la transmission directe de la vérité divine.


Puis, nous évoquerons l'ère des califes, où le Coran a été préservé, protégé, et propulsé vers une reconnaissance universelle. Enfin, nous nous enfoncerons dans les méandres du temps, explorant la manière dont la parole intemporelle continue de résonner et de guider jusqu'à nos jours. Chaque article sera une méditation pieuse, une célébration de la grâce divine qui nous a offert ce trésor inestimable. Alors, que nos cœurs s'ouvrent à cette quête de connaissance, que nos esprits s'emplissent de sagesse, et que nos âmes se nourrissent de la lumière du Coran.


Les étapes de sa descente du ciel


Allah a choisi le mois de Ramadan parmi les mois pour y révéler ses livres célestes, parmi eux le noble Coran. Il a également choisi la nuit du Destin parmi les nuits pour le révéler.


D'après Wathila ibn Al-Asqa', le Messager d'Allah ﷺ a dit : "Les feuillets d'Abraham ont été révélés la première nuit du Ramadan, l'Évangile pendant treize nuits du Ramadan, et Allah a révélé le Coran pendant vingt-quatre nuits du Ramadan."


Dans une autre narration de Jabir ibn Abdullah (qu'Allah soit satisfait de lui), "Les Psaumes ont été révélés pendant douze nuits du Ramadan, l'Évangile pendant dix-huit nuits du Ramadan." (rapporté par Ibn Mardawayh).


Quant aux feuillets d'Abraham, à la Torah, aux Psaumes et à l'Évangile, chacun d'eux a été révélé dans son intégralité en une seule fois. En revanche, le Coran, après sa première révélation dans son intégralité, a été révélé progressivement pendant vingt-trois ans, constituant ainsi sa deuxième révélation, et nous aborderons cela dans les paragraphes suivants.


La révélation du Coran a honoré davantage le mois de Ramadan, le même honneur touchant la nuit du destin avec la révélation de la sourate Al-Qadr, une sourate entière dédiée à cela. Allah dit : "Le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu" (S. Al-Baqara, v. 140], et Il dit également : "Nous l’avons certes, fait descendre pendant la nuit d’Al- Qadr."(S. Al-Qadr, v. 1).


Il est important de souligner que le ciel était surveillé par les nobles anges lorsque le Coran a été descendu, ce qui signifie que le chemin de sa descente était protégé contre les djinns et les démons pour les empêcher d'écouter furtivement, comme argumenté dans le verset coranique de la Sourate Al-Jinn, à travers la langue des jinns : "Nous avons atteint le ciel et l'avons trouvé rempli d'une garde intense et de météores. Et nous y prenions place pour écouter. Mais quiconque écoute maintenant trouve un météore en attente." (S. Al-Jinn, v. 8- 9). Ainsi, la surveillance du texte coranique par les habitants du ciel (les anges) a commencé dès sa descente. Nous verrons plus tard, si Allah le veut, comment il est également surveillé par les habitants de la terre après que le Prophète ﷺ a commencé à l'enseigner et à le transmettre aux gens.


À ce sujet, le Coran a été révélé et descendu en une seule fois entière une nuit parmi les nuits du Ramadan, comme on trouve un autre verset qui nous parle de la révélation en plusieurs parties, versets et sourates : "Nous avons fait descendre le Coran par portions, pour que tu le récites lentement aux gens, et Nous l'avons révélé graduellement."(S. Al-Isra, v. 106).


Une question se pose alors : comment un verset nous dit que le Coran a été descendu en une nuit, tandis qu'un autre nous dit qu'il a été descendu progressivement sur plusieurs années ?


Les érudits ont répondu à cette question à travers trois avis :


  1. La "descente" du Coran pendant Laylat Al- Qadr se réfère au début de sa révélation, une pratique courante consistant à désigner une chose par son commencement comme étant la fondation de son développement ultérieur. Cela signifie que la parole divine "Nous l’avons certes, fait descendre pendant la nuit d’Al- Qadr" (S. Al-Qadr, v. 1) comme le début de la révélation du Noble Coran pendant Laylat Al-Qadr, suivi d'une révélation progressive conformément à "un Coran que Nous avons fragmenté, pour que tu le lises lentement aux gens. Et Nous l’avons fait descendre graduellement." (S. Al-Isra, v. 106).

  2. Pendant vingt-trois nuits d'Al-Qadr consécutives, le Coran a été descendu vers le ciel inférieur (as-samâ’ ad-dunyâ), apportant avec lui la portion prévue par Allah pour l'année suivante. Cette révélation était destinée à être progressivement dévoilée au Prophète ﷺ tout au long de l'année à venir.

  3. La troisième opinion, largement soutenue par les érudits, combine les sens des versets et les récits authentiques sur la révélation continue du Coran tout au long de la mission prophétique. Selon cette vision, la révélation du Coran s'est déroulée en trois phases distinctes : - La première étape consistait en la descente vers "la tablette préservée", où le Coran a été magnifié et préservé en une seule instance, tel que mentionné dans le verset "Mais c’est plutôt un Coran glorifié, préservé sur une Tablette (auprès d’Allah)"(S. Al-Buruj, v. 21-22). - La deuxième phase a vu la descente du Coran dans sa totalité, depuis "la tablette préservée" vers "la demeure de la Gloire" dans le ciel inférieur, par l'ordre d'Allah, et cela a eu lieu pendant la nuit du Destin, en une seule fois, une seule portion ; par l’ange Gabriel. Cela explique le verset : "Nous l’avons certes, fait descendre pendant la Nuit d’Al- Qadr"(S. Al-Qadr, v.1). - La troisième phase a été marquée par la descente continue du Noble Coran par l'intermédiaire de l'ange Gabriel depuis "la demeure de la Gloire" au ciel inférieur, par portions sur une période de 23 ans selon les circonstances et les événements, sur le cœur du bien-aimé ﷺ , treize ans avant l'Hégire et dix ans après. Cela explique le verset : "un Coran que Nous avons fragmenté, pour que tu le lises lentement aux gens. Et Nous l’avons fait descendre graduellement" (S. Al-Isra, v. 106). Ibn `Abbâs dit : "Le Coran fut séparé du dhikr et fut déposé dans la Maison de la Gloire au ciel inférieur, puis Jibrîl le descendit au fil de la révélation vers le Prophète - paix et bénédictionssur lui." Ainsi, il n'y a pas de contradiction entre les versets comme certains pourraient le penser. Le bien-aimé ﷺ faisait écouter le Coran à l’ange Gabriel une fois par an, pendant le Ramadan, et durant la dernière année de sa vie, il le récitait deux fois. Il a dit: "Certes, Gabriel révisait le Coran avec moi chaque année mais cette année il l’a fait deux fois. Ce qui me fait penser que ma vie va atteindre son terme." Et cela s'est produit ainsi, car le Prophète Muhammad ﷺ  est décédé avant la fin de cette année. Le Prophète Muhammad ﷺ  a enseigné le Coran aux compagnons de la même manière que l’ange Gabriel l'avait enseigné, mot par mot, verset par verset, sourate par sourate.


 



Comments


bottom of page