top of page

Le Hadith de la semaine (n°9) - La Nuit du Destin



D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit :


« Celui qui veille pieusement, pratique l’adoration durant la nuit du Destin avec foi et en espérant la récompense, ses péchés précédents sont pardonnés »

RAPPORTÉ PAR AL-BUKHARI ET MUSLIM


Le hadith met en avant la valeur exceptionnelle de la Nuit du Destin dans la pratique de la foi musulmane, offrant le pardon divin à ceux qui veillent pieusement et pratiquent l’adoration avec foi et espoir en la récompense. Cette importance est étayée par la quête fervente de cette nuit bénie et le signe divin qui en marque la grandeur.


Nous découvrons comment maximiser cette nuit pour obtenir le pardon divin et chercher la proximité d’Allah :


1. Le Pardon Divin : Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a enseigné que celui qui veille pieusement et pratique l'adoration durant cette nuit spéciale avec foi et espoir en la récompense divine, voit ses péchés passés pardonnés. (Rapporté par Boukhari et Mouslim)


2. La Quête de la Nuit bénie : À travers les récits des Compagnons, nous apprenons la quête fervente de la Nuit du Destin. Des recommandations précieuses nous guident pour chercher cette nuit bénie dans les dix dernières nuits du mois de Ramadan, avec une attention particulière portée aux nuits impaires. Chaque moment de cette période sacrée est chargé de potentiel divin et de récompense spirituelle. Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Cherchez la nuit du destin durant les dix dernières nuits du mois de Ramadan » (Rapporté par Boukhari et Mouslim).


3. Le Signe Divin : Oubay Ibn Ka'b (qu'Allah l'agrée) nous éclaire sur le signe annonciateur de cette nuit : le lever du soleil sans rayons. Un témoignage incontestable de la grandeur de la Nuit du Destin. Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « On m'a montré cette nuit puis on m'a fait oublier. Cherchez-la dans chaque nuit impaire des dix dernières nuits » (Rapporté par Boukhari et Mouslim).



 

À LIRE AUSSI :

Comments


bottom of page