top of page

Lumière et lieux saints de l'islam, à la découverte des mosquées du monde (n°13) - La Grande mosquée de Rome



Dans la quiétude du quartier de Parioli à Rome, émerge majestueusement un symbole de fusion entre les traditions islamiques et l'esthétique italienne : la Grande Mosquée de Rome. Ce joyau architectural, le plus grand de toute l'Europe, incarne l'harmonie et la coexistence entre les cultures. Entre les murs de cette mosquée, érigée sur des terres offertes par la ville de Rome en 1974, se tisse une histoire de spiritualité et d'union.


Un édifice de taille


Son inauguration, le 21 juin 1995, fut le début d'un chapitre de trente ans d'existence. Pourtant, malgré son empreinte imposante sur les 30 000 mètres carrés qu'elle occupe, la mosquée semble se fondre dans son environnement. Construite avec des matériaux locaux, tels que le travertin et les briques rosées, elle se dresse harmonieusement, presque discrètement, parmi la végétation typiquement romaine. Son minaret moderne et ses croissants de lune lui confèrent une aura distinctive, signalant sa présence avec élégance.


La Grande Mosquée de Rome est bien plus qu'un simple lieu de culte. Elle est un carrefour vital pour les musulmans d'Italie, capable d'accueillir jusqu'à 12 000 fidèles dans sa salle de prière, et même jusqu'à 40 000 lors de grandes célébrations telles que la Fête de l'Aïd. Mais au-delà de sa fonction religieuse, elle est le siège du Centre Culturel Islamique, abritant une bibliothèque, une école de langue arabe et un centre de congrès.




Une œuvre architecturale


Ce qui rend cette mosquée encore plus remarquable, c'est sa fusion unique des cultures dans sa construction. Financée par le Roi Fayçal d'Arabie Saoudite, elle a néanmoins été conçue comme une mosquée italienne, incarnant une identité propre. Ses architectes, Paolo Portoghesi, Vittorio Gigliotti et Sami Mousawi, ont habilement intégré des éléments traditionnels italiens avec des touches arabesques. Le résultat est une œuvre d'art architecturale, où les stucs et les mosaïques marocaines côtoient les matériaux de construction romains dans une harmonie visuelle saisissante.


L'architecture de la mosquée elle-même est un hymne à la lumière et à la paix. Conçue avec une ingéniosité remarquable, la structure semble défier la pesanteur, évoquant la légèreté d'une forêt avec ses colonnes à trois branches. La lumière joue un rôle primordial, filtrant à travers les espaces avec grâce, offrant un cadre propice à la contemplation et à la prière.


La Grande Mosquée de Rome, bien que sacrée, ouvre ses portes aux visiteurs les mercredis et samedis matins, offrant un aperçu de son histoire, de son architecture et de sa spiritualité. C'est une invitation à découvrir la richesse culturelle et religieuse qui réside au cœur de cette merveille architecturale. En franchissant ses seuils, les visiteurs sont accueillis dans un havre de paix et de lumière, où les différences s'estompent pour laisser place à l'unité et à la compréhension mutuelle.




 

À LIRE AUSSI : 



Comments


bottom of page