top of page

Lumière et lieux saints de l'Islam, à la découverte des mosquées du monde (n°20) - La mosquée Émir Abdelkader à Constantine



La majestueuse mosquée de l'Émir Abdelkader, nichée au cœur de la ville ancienne de Constantine, à 430 km à l'est d'Alger, se dresse comme un phare resplendissant de la foi et du savoir sur tout le continent africain. Ce chef-d'œuvre architectural, fusion sublime des styles orientaux et maghrébins, reflète l'âme même de l'identité nationale algérienne.


Érigée en l'honneur de l'Émir Abdelkader, ce héros légendaire qui a façonné l'Algérie moderne, la mosquée incarne une force spirituelle puissante. À travers ses murs ornés et ses vastes espaces, elle joue un rôle crucial dans la propagation des sciences religieuses et de la prédication musulmane. Toute l'année, ce lieu sacré accueille des activités religieuses et scientifiques, attirant les érudits et les prêcheurs les plus respectés du monde musulman.


Depuis deux décennies, ce havre de paix a vu défiler les plus éminents cheikhs et prédicateurs, tels que le cheikh Mohamed El Ghazali, savant et penseur musulman égyptien, le cheikh Mohamed Saïd Ramadan Al-Bouti, savant syrien renommé, et le cheikh Youssef Al-Qaradawi, un des plus grands érudits sunnites contemporains. Ces sages ont partagé leurs enseignements et guidé des centaines d'étudiants sur le chemin de la connaissance et de la foi.


La genèse de cette mosquée remonte aux premières années de l'indépendance de l'Algérie. Visionnaire, le président Houari Boumediene a lancé la construction en 1969, choisissant parmi de nombreux dessins celui de l'ingénieur égyptien Moustafa Moussa. L'université musulmane affiliée à la mosquée a été inaugurée en 1984, et la mosquée elle- même a ouvert ses portes aux fidèles en 1994. S'étendant sur une superficie sacrée de 13 hectares, la mosquée de l'Émir Abdelkader est considérée par les experts comme un joyau unique de l'architecture musulmane. Ses deux minarets de 107 mètres chacun s'élèvent fièrement vers le ciel, tandis que son dôme majestueux de plus de 65 mètres surplombe la ville. Visible de n'importe quel point de Constantine, ce lieu de prière offre un spectacle visuel impressionnant, rehaussé par ses ornements intérieurs et extérieurs d'une beauté inégalée.



L'intérieur de la mosquée peut accueillir environ 19 000 fidèles, et sa vaste cour extérieure est capable de contenir des milliers d'autres dévots. Les cinq portes majestueuses mènent à un intérieur magnifiquement conçu, où l'architecture orientale et maghrébine se fondent dans une harmonie divine. Les colonnes de marbre et de bois précieux, ornées de pierres précieuses, soutiennent des arcs lumineux qui laissent filtrer la lumière du soleil à travers des vitraux multicolores. Le minbar, offert par le défunt roi marocain Hassan II, ajoute une touche royale à cet espace sacré. La mosquée abrite également une école coranique composée de sept sections, d'où sortent chaque année des centaines de mémorisateurs du Coran et de spécialistes en exégèse, illuminant ainsi les esprits par la sagesse divine.


Au-delà de son rôle spirituel, la mosquée joue un rôle humanitaire vital. Son comité recueille des dons financiers tout au long de l'année et, lors des occasions religieuses, il aide des centaines de familles nécessiteuses. Les orphelins et les démunis reçoivent des vêtements, notamment lors des fêtes, renforçant ainsi le lien sacré de solidarité et de compassion.


La mosquée de l'Émir Abdelkader est véritablement une lumière de savoir et de foi. Lors des occasions religieuses, elle devient un centre de rayonnement spirituel attirant les fidèles des quatre coins du monde. L'université musulmane qui lui est affiliée, inaugurée en 1984, continue de former chaque année des milliers d'étudiants algériens et étrangers, venus de divers pays arabes et africains, dans des disciplines variées liées à la religion musulmane et à la charia.




*Article paru dans le n°20 de notre magazine Iqra



 

À LIRE AUSSI : 

Commentaires


bottom of page