top of page

Les Noms et les Attributs d’Allah (n°14) - Al-Basir



De la racine ba-sad-ra (ب ص ر), aux connotations arabes classiques suivantes, ce Nom signifie : voir, contempler, remarquer, comprendre, connaître, percevoir, avoir une vision, être très conscient.


Le nom apparaît dans plus de quarante versets du Coran, dont les suivants : (Rien ne Lui est comparable. Il entend tout et voit tout) (al-Shûrâ : 11) ; (Dieu entend tou voit tout) (al-Nisa': 58) ; (Dieu observe parfaitement ce que vous faites) (al-Baqara 265) ; (Car Dieu est toujours Bienveillant envers Ses serviteurs) (Al 'Imrân: 15) ; (Car Il est, sur toute chose, Clairvoyant) (al-Mulk: 19) ; (II connaît parfaitement Ses serviteurs  et en est Clairvoyant) (al-Shûrâ : 27) ; (Il n'est que ton Seigneur pour être parfaitement au courant des péchés de Ses créatures) (al-Isra' : 17).


Al-Başîr est Celui qui voit tout ce qui est visible. Il voit tout, aussi infime soit-il. Ainsi, Il voit le mouvement de la fourmi noire, sur une pierre par une nuit d'encre. Il perçoit les voies empruntées par la nourriture dans les membres et le flux du sang dans les veines. Il voit ce qu'il y a sous les sept terres de la même manière qu'll voit ce qui se trouve au-dessus des sept cieux. Allah, béni et exalté soit-Il, voit le battement des paupières aussi bien que les regards.


Ibn al-Qayyim explique : « Al-Basîr est celui qui, grâce à Sa vue parfaite, dans les menus détails la nature de la petite fourmi. Il voit ses membres, sa chair son sang, sa cervelle, ses veines, ainsi que son mouvement, par une nuit n sur une pierre lisse ».


Le poète dit à juste titre : « Ô Toi qui vois le moustique qui déploie ses ailes sans les battre / Dans l'obscurité de la nuit noire et silencieuse ! / Il voit le nœud de ses veines dans son cou / Ainsi que la moelle dans ces os si fluets. /Accorde-moi un repentir par lequel Tu effaceras / Ce que j'ai commis dans le premier temps.


Nous devons nous rappeler qu'Allah est L'Omniscient et Le Clairvoyant. Si nous gardions cela à l'esprit, cela nous éviterait bien des problèmes. En effet, conscients qu'Allah nous observe, nous éviterions de faire ou de dire quelque chose que nous regretterions par la suite. Il s'agit d'un mécanisme préventif qui nous permet ainsi de filtrer nos choix et de prendre conscience de nos paroles et de nos actes.


De plus, les croyants qui sont conscients qu'Allah  est Al-Basir y trouvent un certain réconfort. Allah observe chaque petit détail, qu'il soit privé ou public. Il peut arriver que notre travail ne soit pas reconnu, que notre gentillesse et notre générosité soient exploitées ou ne soient pas appréciées à leur juste valeur. Mais le croyant peut trouver du réconfort en réalisant qu'Allah voit et sait tout. Rien n'échappe à Son attention et, le jour du jugement, tous les comptes seront établis avec précision. Si, au lieu de chercher la validation à travers les autres, nous réalisons que toute bonne action sera récompensée en plusieurs fois par Allah et que Son approbation est tout ce qui compte, nous devrions être comblés de joie. Allah précise dans le Coran: "Y a-t-il d'autre récompense pour le bien, que le bien?" (coran  55:60) Continuez à faire du bien et vous serez récompensés. Agissez au nom d'Allah et vous ne serez jamais déçus.


C’est Allah L’Entendant, Le Clairvoyant...

Ô L’Entendant entend notre appel et répond à nos appels, c’est Toi donc Le Clairvoyant de nos œuvres et de nos déficiences et de nos besoins à Toi unique.

« Allah L’Entendant »

Il entend toutes les voix faibles et fortes et aucune voix ne Le préoccupe au détriment d’une autre ni un liquide au détriment d’un autre.

« Allah Le Clairvoyant »

Il voit toute chose petite ou grande ou même cachée en nuit et jour.

« L’Entendant »

Il entend la parole malgré la diversité des langues et diversité des besoins.

« Le Clairvoyant »

Il voit même le déplacement de la fourmi noire sur la pierre lisse au cours de la nuit sombre. Il voit ce qui est au-dessous des sept terres et ce qui est au-dessus des sept cieux.

« L’Entendant, Le Clairvoyant »

Aucune chose ne Lui est cachée et aucune errante et arrivante ne lui est absente.

« L’Entendant, Le Clairvoyant »...

Il entend ta parole, alors surveille toi-même. Il entend ton appel alors insiste Lui sur tes appels. Il voit ton œuvre et aucune chose ne lui est cachée alors fait du bien car Allah aime les bienfaisants.


Hatem Al-Assam fut interrogé : "Qu'as-tu atteint par ta piété ?" Il répondit : "Quatre vérités..." :


  • J'ai pris conscience que nul autre que moi ne peut s'emparer de ma subsistance , apaisant ainsi mon cœur.

  • J'ai réalisé que personne d'autre que moi ne peut maîtriser mon travail, alors je m'y suis investi pleinement.

  • J'ai compris que la mort me demande , donc j'ai préparé mon voyage pour ce jour-là.

  • J'ai eu conscience que Dieu est témoin de mes actions, ce qui m'a poussé à avoir honte de me montrer en désobéissance devant Lui."


A travers ce dicton de Hatem El- Asam, il ressort que si le serviteur garde on tête qu'Allah, pureté à Lui, le voit et qu'il est au courant de ses actes, cela l’incitera à faire œuvre pie et le dissuadera des mauvaises actions.


Quand il adore son seigneur, de manière remarquable, en évitant atteint qu'il le scrute et voit tout ce qu'il fait, il aura atteint le degré de l'adoration excellente. C'est le plus haut rang dans la religion, comme l'a enseigné le Prophète Plus précisément, il a expliqué la réalité de l'adoration excellente : adores Allah comme si tu Le voyais. Si tu ne Le vois pas, sache que Lui te voit Que de gens ont délaissé les actes de désobéissance et les péchés en se rappelant qu'Allah les observe !


O Allah ! Fais descendre sur nous Ta grâce et honore-nous par Ton pardon accepte notre repentir, car tu agrées la repentance et tu es le miséricordieux.



*Article paru dans le n°16 de notre magazine Iqra



 

À LIRE AUSSI :


コメント


bottom of page