top of page

Lumière et lieux de saints l'Islam, à la découverte des mosquées du monde (n°24) - Al-Ruhayb

Dernière mise à jour : 24 juin


Dans un village niché au cœur de la wilaya de Bahlā, enveloppé par une oasis verdoyante bordée de palmiers, se dresse majestueusement la mosquée d'Al-Ruhayb. Témoin immuable des siècles écoulés, elle incarne l'héritage profondément enraciné et les traditions sacrées de cette région omanaise.


Ce sanctuaire de prière et de contemplation est connu des habitants sous le nom affectueux de "la mosquée de l'Honnêteté". Ce titre émérite trouve ses racines dans une légende captivante, encore chuchotée par les fidèles et les visiteurs curieux. Il est dit qu'un jour, un poignard, déposé avec négligence dans ses enceintes sacrées, fut temporairement emporté par une âme imprudente. Chaque tentative de quitter la mosquée avec ce trésor fut accompagnée d'une perte mystérieuse de la vue, un châtiment divin qui cessa dès que l'objet fut restitué à sa place sacrée. Ainsi, la réputation d'Al-Ruhayb comme gardienne des biens déposés persiste, son nom devenant symbole de fidélité et de respect sacré.


L'architecture de la mosquée, vieille de plus de deux siècles, témoigne d'une époque révolue, où chaque pierre, chaque tuile d'argile cuite était posée avec une précision méticuleuse. Les murs solides, façonnés dans le Saroj, une argile locale cuite, résistent fièrement aux caprices du temps et aux éléments. Les portes en bois de sidr et de samr, ornées de motifs exquis, sont des témoignages vivants du savoir-faire artisanal local, préservant la beauté et l'intégrité de ce lieu sacré.


À l'ombre bienveillante de sa cour extérieure, les fidèles se rassemblent pendant les nuits sacrées deRamadhan, partageant le repas de rupture du jeûne. Des pots en terre cuite suspendus, connus sous le nom de "jhallah", remplis d'eau fraîche des canaux d'irrigation voisins d'Al-Ghuwayf et de Bilad Sayt, servent non seulement de récipients pratiques, mais aussi de symboles vivants de la communion communautaire et de la générosité.


Nichée près des rives de la vallée d'Al-Muntaq, la mosquée d'Al-Ruhayb a résisté aux inondations dévastatrices grâce à son architecture robuste et à la foi inébranlable de ceux qui la préservent.



Aujourd'hui, alors que l'intérêt pour la préservation du patrimoine historique s'accroît parmi les habitants de Bilad Sayt, la restauration de ce trésor architectural devient non seulement un devoir, mais aussi une célébration de l'identité locale et de la spiritualité profonde.


Avec ses 15 770 mosquées dispersées à travers le Sultanat, la mosquée d'Al-Ruhayb brille comme une perle rare, un sanctuaire de sagesse et de piété au cœur des terres d'Oman, attirant les âmes en quête de réconfort spirituel et d'une connexion intemporelle avec l'histoire et la tradition.



*Article paru dans le n°24 de notre magazine Iqra.



 

À LIRE AUSSI : 

Comments


bottom of page